Comment mincir après une grossesse ? L'avis KitchenDiet

Nos Derniers articles

Ce qu’il faut savoir des régimes après accouchement

Après l’accouchement, il est tout à fait naturel de garder quelques kilos, ne paniquez pas ! Avec un programme adéquat, il est possible de retrouver sa silhouette d’avant la grossesse,[…]

Read more
19 décembre 2018 0

Comment mincir après la grossesse ?

La grossesse est certainement l’un des plus beaux moments de la vie, sauf qu’elle laisse quelques kilos qui ne sont pas faciles à perdre, surtout avec l’adoption d’un nouveau rythme[…]

Read more
18 septembre 2018 0

Pendant la grossesse, le corps de la femme subit de nombreux bouleversements. Parmi ces bouleversements, la prise de poids qui préoccupe de nombreuses futures et jeunes mamans. Outre la perte de poids, une bonne alimentation après l’accouchement permet de faire le plein d’énergie. Attention cependant aux régimes trop restrictifs, en particulier si vous allaitez. Quelle alimentation adopter après la grossesse ? Quels sont les aliments à privilégier et ceux à éviter ? Voici les conseils de KitchenDiet.

L’impact de la grossesse sur le corps : prise de poids et baisse de tonus

Une prise de poids normale et nécessaire

Pendant la grossesse, la prise de poids est inévitable. A quoi est due cette prise de poids ? Tout d’abord, au poids du bébé lui-même. D’environ 3 kg à la fin de la grossesse, le bébé représente le quart du poids pris pendant la grossesse. Une autre partie de la prise de poids est liée à la masse constituée par le liquide amniotique et le placenta. Ces kilos ne persistent cependant pas après l’accouchement. La prise de poids pendant la grossesse est principalement due à la graisse qui est produite tout au long des neuf mois. Cette graisse constitue une réserve d’énergie indispensable au développement du fœtus. Ce sont ces kilos qui sont les plus difficiles à déloger.

Une prise de poids moyenne entre 10 et 15 kg

En moyenne, les femmes prennent entre 10 et 15 kg au cours de leur grossesse. La prise de poids dépend de nombreux facteurs dont la physionomie initiale de la femme, son mode de vie (alimentation, activité physique) mais aussi le nombre de bébés qu’elle attend. La prise de poids est en effet plus élevée en cas de grossesse multiple. Une femme enceinte de jumeaux peut prendre jusqu’à 20 kg durant sa grossesse. Ce chiffre monte à 25 kg si la femme enceinte attend des triplés. Même si elle peut être source de gêne et de complexe, cette prise de poids est tout ce qu’il y a de plus normal ! Elle témoigne du bon déroulement de la grossesse et est synonyme d’un bébé en bonne santé.

Une fatigue inévitable

Outre la prise de poids, la grossesse et l’accouchement ont des conséquences importantes sur la forme physique de la femme. La fatigue ressentie suite à l’accouchement est en général très importante. L’accouchement constitue une épreuve physique pour la maman et nécessite un temps de récupération, qui peut aller jusqu’à plusieurs mois. A cela s’ajoute la vie mouvementée de jeune maman rythmée par les insomnies et les pleurs de bébé.

L’allaitement : d’importants besoins en énergie

Si vous allaitez, il est fortement déconseillé de se restreindre au niveau de l’alimentation. En effet, l’allaitement demande un apport nutritionnel important. Pour nourrir son bébé, la femme a donc besoin de calories supplémentaires. Pendant l’allaitement, la jeune maman brûle jusqu’à 3000 calories par jour, soit 1000 calories supplémentaires.

Une alimentation équilibrée pour votre bien être et celui de votre bébé

Les régimes alimentaires stricts sont donc totalement à proscrire ! En effet, des régimes trop restrictifs risquent de provoquer des carences et donc une grande fatigue chez la mère. Si elle ne doit pas être restrictive, l’alimentation pendant l’allaitement doit cependant être la plus complète et la plus équilibrée possible (légumes, féculents, produits laitiers …). Il est également essentiel de rester bien hydratée. Ainsi, il est conseillé de boire au minimum 2 litres d’eau par jour. Les aliments déconseillés pendant la grossesse comme les fromages non pasteurisés ou encore les sushis peuvent être à nouveau consommés sans problème.

Vous allaitez votre bébé ? L’alimentation a son importance !

L’alcool et la cigarette formellement interdite

Il n’existe pas de véritable restriction alimentaire durant l’allaitement. Cependant, il est interdit de  consommer de l’alcool et de fumer. De même, il est interdit de prendre des médicaments, sauf avis médical. Tous les aliments consommés sont transmis au nourrisson par le lait maternel. C’est également le cas de l’alcool qui met entre deux et trois heures à être éliminé dans le lait. Il est donc formellement interdit de consommer de l’alcool pendant, la grossesse et l’allaitement. De même, la cigarette est formellement proscrite. La nicotine peut se transmettre au bébé et entraîner la mort subite du nourrisson.

Médicaments : évitez l’automédication

Il est également important pour la jeune maman de surveiller les médicaments qu’elle prend. Les substances actives sont le plus souvent présentes en quantités trop faibles pour avoir de réels impacts sur la santé du nourrisson. Cependant des médicaments peuvent avoir des conséquences négatives sur la production de lait, c’est le cas par exemple de certains types d’anti-inflammatoires.

Parmi les médicaments les plus problématiques figurent les psychotropes (antidépresseurs, anxiolytiques, neuroleptiques…). Les molécules de ces médicaments puissants se retrouvent dans le lait maternel. Quelques effets secondaires ont été constatés chez les nourrissons dont la mère était sous traitement antidépresseur : irritabilité, troubles du sommeil, problèmes de transit…

En cas de doute, il est impératif de demander systématiquement conseil à un médecin ou à un pharmacien. Sachez qu’un logo avec une femme enceinte barrée sur la boite indique que le médicament est potentiellement à risque.

Quelle alimentation pour perdre du poids après une grossesse ?

En combien de temps puis-je espérer retrouver ma silhouette ?

Patience. Voici le maître mot si vous souhaitez perdre du poids suite à votre grossesse. La perte de poids ne se fera en effet pas du jour au lendemain mais de manière progressive. La perte de poids débute immédiatement après. Suite à l’accouchement, il est courant de perdre entre 5 et 8 kilos. Cette perte de poids comprend le poids du bébé (autour de 3 kg) mais aussi le liquide amniotique et le placenta qui représentent à eux deux presque 5 kg.

La période d’après grossesse est synonyme de bouleversements hormonaux importants. Les hormones produites par le corps de la femme enceinte provoquent une augmentation des réserves graisseuses et donc inévitablement une prise de poids. Après l’accouchement, ce processus hormonal s’interrompt. La masse graisseuse accumulée pendant la grossesse diminuera donc progressivement. Les phénomènes de rétention d’eau, fréquemment constatés durant la grossesse, devraient également disparaître si la femme n’y est pas initialement sujette.

Il est souvent énoncé que les femmes perdent du poids grâce à l’allaitement. Cependant, cette idée reçu n’est pas tout le temps valable. En effet, la moitié des femmes prennent du poids au cours de l’allaitement car sous l’effet des hormones et de la fatigue, on assiste à une augmentation des repas et des grignotages. Il est généralement conseillé de pas attendre trop longtemps avant de perdre du poids pour ne pas laisser les kilos s’installer. Plus vous attendrez longtemps, plus il sera difficile de se débarrasser de ces kilos en trop. Attention cependant à ne pas se lancer tout de suite dans des régimes hasardeux qui risquent de provoquer des carences.

Durant les premiers mois qui suivent l’accouchement, privilégiez des repas complets. Il est fortement déconseillé de chercher à perdre drastiquement du poids avant la fin de l’allaitement ou du retour de couches. Pour retrouver votre silhouette d’avant la grossesse, il vous faudra au minimum 1 an.. Cette durée peut varier de seulement quelques mois à plus d’un an. La perte de poids après un accouchement dépend en effet de nombreux facteurs.

Le métabolisme de la femme joue un rôle déterminant. Certaines femmes brûlent plus de calories que d’autres. Malheureusement, toutes les femmes ne sont naturellement pas égales face à la prise de poids. L’âge de la mère a également une influence. Une maman de 20 ans aura tendance à perdre plus facilement du poids qu’une maman de 40 ans.

Une alimentation équilibrée pour une perte de poids rapide

Des régimes trop restrictifs entraîneraient une perte de poids brutale ce qui n’est évidemment pas conseillé. Pour que la perte de poids soit durable, elle doit donc être progressive. Une alimentation équilibrée passe pas la consommation de fruits, de légumes, de féculents, de protéines mais aussi de produits laitiers et de matières grasses.

Les fruits et légumes

Les fruits peuvent être consommés en fin de repas mais aussi en collation. Les diététiciens nutritionnistes conseillent en général 3 portions au maximum par jour. En ce qui concerne les jus de fruits, il faut plutôt les éviter. Concernant les légumes, il est conseillé de manger deux portions par jour, une midi et une le soir. En plus d’être riches en fibres, les fruits et les légumes constituent des ressources importantes en vitamines et minéraux.

Les féculents

Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, il est indispensable de consommer des féculents (pâtes, riz, lentilles, maïs, quinoa, pommes de terres…). Consommés en petite quantité (100 g cuits par repas principal), les féculents permettent d’éviter le grignotage et sont une importante source de glucides, de protéines et de fibres. Évite également les hypoglycémies.

Les viandes et poissons

Tout comme les féculents, les viandes et poissons permettent d’être rassasiée et, ainsi, d’éviter de grignoter entre les repas. Pour une alimentation variée, il est important d’alterner viande blanche, viande rouge et poisson. Une portion par jour est recommandée.

Les produits laitiers

Les produits laitiers sont une source de calcium essentiel. 2 à 4 portions par jour sont suffisantes pour couvrir les besoins en calcium de la mère mais aussi du bébé en cas d’allaitement.  Ils peuvent être consommés sous différentes formes : lait, fromages, yaourts… Il est à noter que les produits laitiers étiquetés 0% sont à déconseiller à cette période.

Les matières grasses

N’hésitez pas non plus à consommer des matières grasses sous forme d’huile (olive, colza…) ou de fruits secs (noix), fruits à coque ou oléagineux : noix, noisettes, amandes, etc.

C’est même impératif car certains AG ne se trouvent que dans les huiles. En ce qui concerne la quantité, on parle de 2 cuillères à soupe par jour et par personne en variant les huiles et 15 g de beurre.

Le programme minceur KitchenDiet

KitchenDiet propose des programmes minceur complets adaptés aux jeunes mamans qui souhaitent perdre du poids suite à leur grossesse. Après un bilan personnalisé en ligne, vous choisissez vos menus parmi les 40 plats proposés par KitchenDiet. Les repas sont ensuite livrés sous 48h à votre domicile. Les repas KitchenDiet sont élaborés par le chef Mauro Calegreco (2 étoiles au guide Michelin) et fabriqués avec des produits de qualité. Les plats proposés par KitchenDiet sont très variés et satisferont les plus gourmets d’entre vous : velouté de noix de St Jacques au lait de coco, soupe thaï aux crevettes et petits légumes…

Tout au long du programme, vous avez la possibilité d’être accompagnée par une diététicienne diplômée. D’après l’avis de nombreuses jeunes mamans, le programme KitchenDiet leur a permis de perdre du poids et de retrouver leur silhouette, le tout sans se priver ! De plus, il est obligatoire de se faire suivre par une diététicienne s’il y a allaitement car le programme doit être adapté.

Le sport après un accouchement : conseils et suggestions

En plus d’une alimentation équilibrée, la reprise des exercices physiques est essentielle. Le sport permet de tonifier les muscles abdominaux et dorsaux ainsi que le périnée.En plus d’une alimentation équilibrée, la reprise des exercices physiques est essentielle. Le sport permet de tonifier les muscles abdominaux et dorsaux ainsi que le périnée.

Quand reprendre le sport après une grossesse ?

Il est conseillé d’attendre que le corps récupère avant de reprendre une activité sportive. Les exercices de rééducation simples peuvent être commencé la première semaine après l’accouchement. Il est fortement conseillé d’attendre la fin de la rééducation post-natale avant de reprendre des activités sportives plus intensives. Cela peut prendre jusqu’à 3 mois. Au bout de 3 mois, il est possible de reprendre progressivement le sport. La natation est idéale pour reprendre en douceur, tout en faisant travailler son dos et sa ceinture abdominale. Il faudra patienter davantage pour des sports plus intenses comme la gymnastique ou le volley, au minimum 5 à 6 mois après l’accouchement. Quoiqu’il en soit, il est vivement recommandé de demander conseil à son médecin ou à sa sage-femme avant de reprendre toute activité sportive.

Des exercices simples pour un ventre plat

Le ventre est la partie du corps qui a été le plus sollicitée durant la grossesse. Pour permettre au bébé de se développer, l’utérus de la femme enceinte grandit considérablement. La taille initiale d’un utérus se situe aux alentours de 5-6 cm. A 4 mois de grossesse, l’utérus de la femme enceinte a déjà triplé de taille et mesure environ 15 cm. A la fin de la grossesse, il mesure plus de 30 cm.

Juste après l’accouchement, l’utérus met un certain temps, près de 4 semaines en moyenne, pour reprendre son volume et ses dimensions d’avant la grossesse. Durant la grossesse la peau du ventre a été très éprouvée. Après l’accouchement, la peau du ventre risque d’être flasque et d’être marquée par des vergetures. Pour retrouver son ventre plat d’avant la grossesse, il faudra se montrer patiente. Quelques exercices simples permettent de mettre toutes les chances de son côté.

Le gainage

Le gainage est un exercice de musculation qui permet de raffermir la sangle abdominale mais aussi de soulager les maux de dos. Pour réaliser cet exercice, il faut se positionner face au sol, en appui sur ses coudes, les avant-bras à plat. Il suffit ensuite de se soulever en s’appuyant sur la pointe des pieds, et de maintenir cette position pendant quelques instants (de 30 secondes à deux minutes).

Le gainage est un exercice simple et efficace qui permet d’affiner la silhouette et de faire disparaître les petites poignées d’amour. Il permet également une amélioration du maintien et de la posture. Idéalement, il est conseillé de pratiquer cet exercice plusieurs fois par semaine en faisant 5 séries avec à chaque fois un temps de repos de 30 secondes. C’est un très bon exercice qui permet de muscler tout le corps.

Contactez-nous

Pour plus de renseignements, contactez nous via le formulaire ci-dessous :